ABOUT

Marjolaine Dégremont est née à Buenos Aires en 1957 et vit actuellement entre Paris et la Marne.

Artiste et activiste, elle est autodidacte.

Son travail traite du rapport entre Soi, l’espace et l’Autre.

Il prend des formes très diverses et labyrinthiques avec un fil autobiographique constant, il défend par la même une grande dimension de liberté. Nombre de ses projets ont imaginés des croisements entre sculpture, intervention in situ, installation sonore, littérature et idéal politique.

Très diversifiée sa production forme pourtant un ensemble cohérent, entre abstraction et figuration,  un aller-retour permanent entre Soi et l’Autre, l’intérieur et l’extérieur, la forme architecturée et l’aléatoire.

SCULPTURE

MEMORY / 2015

Sculptures/tables. Une topologie de la mémoire dans le cadre d’un projet autobiographique : je ne me souviens pas. Sculptures en plâtre, 80 X 80 par 76 de haut. Travail en cours

marjo4
marjo5

TOUCHING THE SKY / 2013-14

La relation entre le corps et l’objet est déterminante dans ce projet. Projet d’installation environnementale dans un espace publique. L’échelle comme « objet » référentiel, depuis l’échelle de Jacob aux échelles des clandestins qui les fabriquent sur place pour passer de l’autre côté du mur, et l’échelle objet ludique

marjoBE2
marjo9
marjo1

JARDIN DES REFUGES / 2007-08

Refuge : «Lieu où l’on se retire pour échapper à un danger ou un désagrément, pour se mettre en sureté »

tentemarjo231
marjoA1
marjoboite1

L’ŒIL DU CHAT ou le GUETTEUR / 2006

Sculpture en bronze. Villa Mallet-Stevens, Paris 16e. Galerie 54 Eric Touchaleaume.
«  Tel l’œil d’un chat, veilleuse animale qui regarde en dormant et qui nous éclaire et nous rassure dans la nuit. » < Installation définitive sur la terrasse de la Villa Mallet-Stevens. Dimensions : 350cm x 100, tirage en bronze. (Fonderie Paumelle MARNE 51) Patine à l’acide gris/noir. 8 tirages numérotés pour des jardins de sculptures

OUEIL4
OEIL2
OUEIL3

INSTALLATION

Musée de la nacre de Méru / 1994

Installation au sol, remontant sur les deux parois verticales, d’une ligne de 18 mètres de long constituée de petits boutons de nacre anciens, insérés au milieu de plaques d’ardoise dans l’ancienne usine de nacre de Méru dans l’Oise.

Ces pièces ont été posées comme une mosaïque, collés et jointés au mortier.

Les déchets de boutons de nacres étaient sur place dans les réserves ; ils servaient autrefois comme petits cailloux dans les allées des propriétés alentours.

marjomarjo
marjo81
image2

Lapis Solaris / 1988

Installation dans la Chapelle Rigomagno Exposition Galeria Bagnai Florence

Lauréate de la Villa Médicis hors les murs. Dans le cadre de cette résidence j’ai réalisé dans une chapelle abandonnée à partir d’un tracé au sol – un cercle de feuilles d’or d’un mètre quatre vingt (180) de diamètre, une installation de 9 stèles de travertin (pierre locale). Evocation du système solaire. Comme une mise en abîme, sur chaque stèle était appliqué un cercle en feuille d’or autour duquel un rond gravé se déplaçait.

Chaque stèle mesure 180 de haut et 60 cm de large, formant un triple carré déterminé par le diamètre du cercle d’or au sol de 180cm.

marjo10

COMMANDE

Vitrail / 2014

1% artistique Sous Préfecture de Reims, Projet sélectionné non réalisé.

Au regard du cahier des charges et au vu de la fonction de la salle où ce vitrail sera installé – salle de réception des remises de nationalités – j’ai abordé les thèmes de l’Europe et d’une République laïque.

« Le Général De Gaulle, Président de la République française, et le chancelier de la République fédérale d’Allemagne, Konrad Adenauer, ont scellé à Reims l’amitié entre les deux nations. Au vu de ces explications, le vitrail devra aborder les thèmes de l’Europe au travers cette réconciliation franco-allemande ainsi que les symboles de la République. »

370 de haut par 150 de large. Maître verrier Bruno Pigeon à Reims

marjo1B

CROIX / 2010

Eglise Réformée de Plaisance Paris 14è 450X200 et 10 cm d’épaisseur. La croix est ajustée autour d’un socle d’acier de 60 kg qui assure son équilibre. Cette croix debout, dont on peut faire le tour, a deux faces : l’une avec en son centre, des feuilles de chêne séchées sous du papier de soie, symbole de longévité, puissance et majesté. Sur l’autre face un verset est gravé de bas en haut, comme sur le dos d’un livre :

ESAIE 35 6b, 7a : CAR DES EAUX JAILLIRONT DANS LE DESERT, DES TORRENTS DANS LA PLAINE ARIDE ; LE MIRAGE SE CHANGERA EN ETANG ET LA TERRE DESSECHEE EN SOURCE D’EAUX

marjo2t
marjocroix
matjocroix2

EOLE / 2003

Pièce de commande pour la firme Millipore international, fabriquant de filtres pour médicaments

Pour cette pièce que j’ai eu à réaliser, la seule contrainte que j’avais était d’utiliser le matériau de fabrication, c’est-à-dire les filtres de médicaments, grands tubes allongés en polypropylène blanc alvéolé, de longueurs variables. Les  filtres ont été assemblés, en les intercalant avec des formes organiques en fonte d’aluminium,  le tout en mouvement autour d’un axe central, comme une spirale, un mouvement elliptique évoquant l’ADN. C’est l’extrême technologie, alliée avec la nature. La poésie  et l’aléatoire  des sciences fondamentales m’ont naturellement donné le titre : Eole, le régisseur des vents dans la mythologie Grecque.
Telle Eole, la science tente de dominer la nature les laboratoires pharmaceutiques veulent dominer les virus et le monde de la finance.

Sculpture de 200 cm de hauteur par 130 cm de large

marjosculp
marjoroul
marjo23

EVENEMENTIEL

NUIT BLANCHE / 2013

Installation sonore sur la Déclaration Universelle des Droits Humains Cour de l’hôtel de Rohan, Archives Nationales de Paris

Pour la Nuit Blanche 2013 j’ai conçu un travail sonore qui dénonce et fait rêver. C’était d’abord du son. Une lecture sèche à plusieurs voix croisées, avec tout un bruitage et un mixage, ainsi qu’une diffusion en multipistes, spatialisée. Puis une affiche financée par la Ligue des Droits de L’Homme a été tirée à 2000 exemplaires et distribuée cette nuit là. Des petites robes d’enfants dansaient avec le vent et donnaient à voir l’absence des corps à la lecture de la Déclaration. Comme un rêve dans la cour de Rohan une lecture à trois voix croisées de la Déclaration Universelle de 1948, texte ardu, très travaillé d’un point de vue sonore mixé et spatialisé par FLOY KROUCHI, enregistrement vidéo et audio visible sur Youtube. Un idéal à atteindre, un idéal bafoué depuis sa création, ou les femmes et les enfants sont toujours en première ligne.

9000 visiteurs dans la nuit

marjolaineD3
marjolained1
marjolained

LA PISSEUSE / 2013

Une relecture du  tableau de Picasso,  « la pisseuse ». Installation dans le bassin Pali-Kao, parc de Belleville, Paris.

picasso
pisseuse-web
marjopiseuse22

LES AMES, DES PLUMES ET DES LUNES / 1994

Parc du Château de Courances. Installation éphémère pour une semaine de festivités dans le parc du Château.

Installées de façon aléatoire sur une des pièces d’eau du parc, le bassin décagonale de la Gerbe, une trentaine de sculptures en papier de soie et en plumes de cygne montés sur une armature métallique légère. Un système permettait aux structures de pivoter et de tourner sur elles-mêmes au gré du vent, comme des ailes de voiles.

Le papier symbolisant la légèreté des âmes, je l’ai choisi également en fonction du budget qui m’était imparti et en sachant que cette

Installation éphémère.  Bassin de 2000 m2.  Plumes 280 cm x 50 cm environ chacune, lunes entre 100 cm et 250 cm de diamètre chacune.

marjoameq3
marjoames2
marjoames1

CONTACT